Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 11:44

 

Pour ceux intéressés par les concours jeunes chevaux (6 ans A)...C'était à PIBRAC (31) un 16/17 mai 2009...

Six chevaux présentés pour l'occasion par Bernard Duhamel et cinq "sans fautes" dont une première place (135/140)...il s'agissait de PIN-UP (sf)

(vidéo du parcours de PinUp ci dessous ...)


 

---------------------------------------------------------    

Le même jour POPAYANN (aa 6 ans) 3ème de l'épreuve ...même cavalier (vidéo ci dessous) 

Ce poulain,  Bernard au moment du tournage l'a monté pratiquement au pied levé....très peu de temps de travail donc et une monte toute en "feeling" partagée qu'elle était entre les ingrédients propre a la philosophie "Orgexienne" et les sensations "Duhamélienne"...



 

      ---------------------- 

Le même parcours (ci dessous)  mais mis au ralenti pour mieux faire ressortir la gestuelle du cavalier et son incidence sur le comportement du poulain...

Nous analysons sur ces images quelques éléments positifs et essentiels, parmi d'autres, de la monte à l'obstacle:



Le parcours de Popayann (aa) au ralenti    

 

 

(cliquez sur les liens pour aller plus loin sur le sujet exposé)

1)-La fixité des jambes du cavalier....La jambe a la sangle et le poids dans les talons c'est le centre de gravité dans la verticalité des étrivières...Le genou plaqué contre le quartier de la selle c'est la solidité a cheval et l'indépendance des aides supérieures...  O.21)- Le c..dans la brouette...Position a cheval

 
2)-L'équilibrage du poulain dans la zone d'abord...Le poulain est décontracté et mis en équilibre avant la zone d'abord...pas besoin d'action de mains si ce n'est pour entretenir l'équilibre sur les hanches...avec un peu plus de temps de travail les actions de mains seraient quasi inexistantes.... 53)-Le contrôle longitudinal est le contrôle de l'équilibrage...

 
3)-l'accompagnement de l'encolure depuis le planer jusqu'a la réception et l'allongement des rênes qui glissent dans les mains du cavalier durant toute la phase descendante....c'est la résultante de l'équilibre du cavalier commenté en (1) avec des prises de rênes par des mains semi-ouvertes... O.15)- L'appui du cheval sur la main !

 
4)-Les deux foulées après la réception (pas de cheval cassé en deux)...Le mouvement (retrait) du buste du cavalier en arrière dans la phase descendante pour ne pas surcharger les épaules à la réception et pouvoir ré équilibrer facilement et rapidement en vue du prochain obstacle...aidé en cela par le travail en variation d'équilibrage permettant de renvoyer facilement du poids de l'avant vers l'arrière du cheval... 53)-Le contrôle longitudinal est le contrôle de l'équilibrage...


5)-l'engagement du postérieur interne dans les tourners et l'équilibre du cheval du fait de l'incurvation et du report de poids sur l'épaule extérieure....Par le bénéfice simplifié des actions de mains sur les rênes par "le couloir des rênes" pour demander les incurvations a chaque changements de direction c'est la porte ouverte a la décontraction de la ligne du dessus, de l'abaissement des hanches, de l'engagement des posterieurs sous la masse.... 26)-Le "couloir des rênes" par comparaison à la "rêne régulatrice"


6)-ce cheval bascule au dessus de l'obstacle grace a son passage de dos impressionnant...La preuve de "la bonne main" du cavalier qui ne gêne pas le passage du dos au moment de la bascule en "rendant" au dessus de l'obstacle et favorisant ainsi la libre disposition pour le poulain de son encolure... 22)-Tenues et TENSION des rênes..


7)-les mains au dessus de la bouche du cheval....Le meilleur moyen d'avoir un cheval "léger"  sans défenses grace aux actions de mains de bas en haut et vers les épaules du cavalier...le contact est confortable pour le cheval car le toucher se faisant sur les commissures des lèvres et non sur les barres... 25)-Parlons "légèreté" ...

 


--------------------------------------

Pour plus de détails sur les réflexions que cet article pose feuilletez les pages de ce site.... ce serai bien le diable si vous n'y trouviez pas chaussure a votre étrier...

Et comme toujours: A chacun sa vérité ...

--------------------------------------------

------------------------------------------------

Tout ce qui précède est une façon de faire expérimentée et réfléchie...elle ne condamne aucune autre méthode sérieuse...elle offre un choix délibéré et propose quelques réflexions que nous pensons utiles !

 

--------------------------------   

Retour a l'acceuilhttp://www.equi-midi.fr/

 

----------------------------------------

A SUIVRE...

----------------

La série des DVD (J.d'Orgeix) : http://www.jumpingvideo.com

 Nathalie d'Orgeix: ses stages (e.mail : orgeix@infonie.fr

Les cahiers de dressage de Nathalie: cliquez ici  23)-Les stages de Nathalie d'Orgeix (1)..ses cahiers de dressage  

----------------------------------------------------
A lire: "Dresser c'est simple" de J.d'Orgeix  (Belin)

"Les MAINS et autres non-dits de l'équitation" de J.d'Orgeix (Belin)

"Angles et rythmes" chez Robert Laffont

"Mes victoires et ma défaite" (édition du Rocher)

 "Ils ont dit..." de Nathalie d'Orgeix chez Lavauzelle

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 17:34

 


Un article en période de rédaction...

Cette façon de "sévir" a cheval (vidéo ci dessous) et que je croyais être l'apannage du dressage "académique" pour quelques unes de ses écoles, est en train de poindre a l'horizon du CSO: le "ROLLKUR" de l'obstacle...

Je l'ai rencontré lors du travail de chevaux au paddock en "préparation" du parcours d'obstacle a venir...

Dégustez le "ligotage" pur et dur avec en prime 100 Kgs dans chaque main...
L'équitation "boddy buildée" dans toute sa splendeur..
Admirez les actions de mains de ces "culturistes" de l'équitation...

Ou sont les grands "anciens" qui manoeuvraient leurs chevaux avec un fil de laine en guise de rêne...Légèreté ou es tu ???




Quel est l'intérêt de mettre son cheval dans une telle position? Y a t il un avantage pour le cavalier?
 
Outre le préjudice moral pour le cheval qu'elles sont les conséquences physiques de cette méthode ?

Si on a en tête les principes équestres qui sont pour moi fondamentaux pour notre approche du travail d'un cheval, c'est a dire equilibre et légèreté, il est difficile de seulement commencer une discussion raisonnée entre les deux parties...
Nous sommes a des années lumière les uns des autres autant sur le plan physique que psychique et je ne vois pas sur quoi se baser pour arriver a un tout petit début de compréhension réciproque...trop de points sont majoritairement contraires !
---------------------

Je ne peux m'empêcher de citer Jean d'Orgeix  :

""La rêne se rapproche d'un instrument de musique, elle est un piano, un violon, une harpe...On joue de la musique sur une rêne, on pianote sur des touches ayant une résonnance dans le mental du cheval, comme la touche d'une note sur un piano résonne musicalement.
On fait vibrer une rêne, on caresse la bouche d'un cheval avec...
Par de simples variations d'angles, on doit pouvoir déplacer la répartition du poids du cheval.... Par une infime vibration, on mobilise la machoire"

(J.d'Orgeix "Les mains et autres non dits de l'équitation."...aux éditions Belin)
-----------------------



V
 Vu le climat de désaprobation (tout a fait légitime) que ces vidéos pourraient enjendrer je précise qu'il s'agit d'une minorité agissante...en espérant que cela reste une minorité !

Je propose pour détendre l'atmosphère la vidéo ci dessus sortie de ma caméra...
Ces trois cavaliers sont des cavaliers enseignants de haut niveau, qui ont plusieurs dizaines d'élèves, et qui donnent le bon exemple sur les terrains de concours...

Il est bon je crois de montrer les deux facettes de l'équitation de compétition.
Rien n'est tout a fait noir... ni blanc non plus !

Je me dois de souligner qu'aucun de ces cavaliers n'officient au sein des structures équestres officielles...ils sont indépendants de pensées et d'actions !

--------------------
Cet article fait débat sur forum de discussions...7863 vues  et 271 réponses (a ce jour 1/05/12)
                                                 Cliquez sur le lien...
A SUIVRE;;;

     
Retour a l'acceuil : http://www.equi-midi.fr/
----------------------------------------------------------

La série des DVD (J.d'Orgeix) : http://www.jumpingvideo.com


 Nathalie d'Orgeix: ses stages (e.mail : orgeix@infonie.fr 

----------------------------------------------------
A lire: "Dresser c'est simple" de J.d'Orgeix  (Belin)

"Les MAINS et autres non-dits de l'équitation" de J.d'Orgeix (Belin)

"Angles et rythmes" chez Robert Laffont

"Mes victoires et ma défaite" (édition du Rocher)

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 09:28
 
 
Ceci est un dossier d'étude que l'on peut rapprocher de l'article 45 de ce site (cliquez):  .45)-Question d'école, d'enseignement et d'équilibrage du cheval...
-
---------------------------------

Réflexions tres personnelles pour ce parcours cycles classiques 6 ans exécuté par un jeune moniteur, a mon sens loin d'être maladroit, (il a donné son accord pour être filmé) Ce cavalier est issu de l'enseignement fédéral et monte un poulain ayant de tres bonnes dispositions pour le saut d'obstacle, il le prouve en se sortant a son avantage de situations quelques peu périlleuses...
 
Je suis tout a fait persuadé que ni le cavalier ni le cheval ne sont en cause sur ce parcours, seule en cause la méthode pour être travaillé sur le plat, hélas largement enseignée dans la pluspart des CE et qui est a mon sens contraire a la logique de la discipline du saut d'obstacle et même dans le cas du dressage en général...
Mais ce n'est qu'un avis personnel fruit d'une observation de longue date de la philosophie "Orgexienne" et partagé par les écoles anglo saxonnes, américaines et certaines allemandes...
 
 


Ce jeune cheval (ci dessus) est travaillé sur le plat en extension d'encolure vers le bas...c'est en contradiction avec la philosophie d'Orgeixienne qui préconnise le relèvement tres progressif de la base de l'encolure (donc de l'encolure) des le début de l'éducation du poulain en alternance avec le travail pour l'engagement des postérieurs suite a l'abaissement des hanches...

Suite au travail demandé au départ de l'éducation du poulain (pendant ses 4 et 5 ans) selon les principes de l'enseignement "officiel" c'est a dire en extension d'encolure vers le bas on voit le cavalier en train de "tenir" continuellement son cheval pour le mettre sur les hanches au lieu de seulement le "garder" sur les hanches des lors qu'il a été travaillé au tout premier temps de son dressage dans ce sens et qu'il peut donc se tenir pratiquement seul !

--------------------------------

 

Ici, (vidéo ci dessous) la démonstration du travail sur le plat en extension d'encolure vers le bas prôné par l'enseignement fédéral durant la première partie de l'éducation du poulain...au lieu (comme nous le préconnisons) de chercher de façon tres progressive "l'équilibre" par le relèvement de l'encolure avec en parallèle la recherche de l'engagement des posterieurs et de l'abaissement des hanches et cela "dès le début de l'éducation du poulain" par le travail en incurvation de l'encolure sachant qu'il n'y a que l'encolure qui s'incurve chez le cheval...

 



Mais pourquoi "travailler" sur la plat uniquement avec la tête du cheval " le nez par terre" et cela durant des mois et ne pas laisser cette gestuelle dans le seul effet de "décontraction" ou de récréation apres l'effort ...

il est dit que de cette façon (l'extension vers le bas) on "tend" le cheval et on "muscle" son dos...mais qui ce souci de rappeler que le cheval ne peut pas se plier longituditalement (de quelques cms seulement) ...

Donc si on veut bien admettre que le posterieur viendra sous la masse avec un travail en extension vers le bas il est absolument impossible d'envisager un abaissement des hanches....

Et on sait bien que l'engagement des posterieurs SANS l'abaissement des hanches ne sert strictement a rien ...

Sans compter qu'on ne muscle pas en étirant mais seulement en contractant !

---------------------------------------------

 

Cette vidéo en complément de ce dossier pour la position du cavalier(ière) a l'abord de l'obstacle une fois le cheval équilibré. 

On y voit quelques cavaliers(ières) issus d'un stage proposé par Nathalie d'Orgeix qui montrent la position idéale pour aborder un obstacle pendant la zone d'abord...mais qui pourrait tout aussi bien convenir pour prétendre à une reprise de dressage en carrière tel que je me l'imagine !

 

Les chevaux sont sur les hanches, nuque le point le plus haut...

Les mains FIXES...Les bras/avant bras des cavaliers dessinant un angle pratiquement droit sont au "poste de contrôle" pour bénéficier de l'indépendance des aides superieures.

La jambe est a la sangle c'est a dire légèrement avancée afin d'avoir le cheval "DEVANT" soi...le talon est descendu et le genoux plaqué (sans serrer) contre le quartier de la selle pour la solidité en selle et l'indépendance des aides inferieures.

Le centre de gravité des cavaliers est dans la verticalité de l'étrivière, épaules au dessus des talons.

Dans cette position toute en équilibre, qu'il s'agisse du cheval ou du cavalier, la moindre indication donnée par l'intermédiaire des rênes "fluides" (un simple "contact"...sans "appui") sera perçue par le cheval de façon extrêmement légère...

Il est a noter la similitude de position de la part de ces cavaliers(ières) qu'elle soit le fait du cavalier Pro2 () des monitrices diplomées () ou des simples stagiaires en tout début de la pratique du saut d'obstacle...mais tous adeptes de l'enseignement Orgeixien !

 

----------------------------------------------------

      Nous voyons ici en première partie, un poulain travaillé sur le plat en extension vers le bas et mis sur un parcours classique de 5 ans monté par un cavalier confirmé ...tres facile de s'appercevoir des effets négatif de cet enseignement !

 


La 2ème partie de la vidéo montre une école celle de B.DUHAMEL, adepte depuis toujours de J.d'Orgeix, proposant des jeunes chevaux de 4 et 5 ans montés par des cavaliers(ières) différents mais tous instruits au relever de la base de l'encolure avec en parallèle te travail pour l'engagement des posterieurs par l'abaissement des hanches !!

A noter le position des mains toutes a "leur place" (avant bras horizontal établissant avec le bras un angle pratiquement droit et au dessus de la bouche du cheval) 


--------------------------------
Le partage d'idées pouvant être "passionné" mais toujours respectueux de la position de "l'Autre"...en ce qui me concerne, je m'y engage !

      ------------------------------------------------

Tout ce qui précède est une façon de faire expérimentée et réfléchie...elle ne condamne aucune autre méthode sérieuse...elle offre un choix délibéré et propose quelques réflexions que nous pensons utiles !

--------------------------------

---------------------------------

les articles 7/8 et 18 traitant de ce sujet sur le site...cliquez sur les liens: 

18)- L'élévation de l'encolure (préparation à l'obstacle)

7)-Incurvation de l'encolure pour l'abaissement des hanches ...

http://www.equi-midi.fr/2014/05/comment-et-pourquoi-l-elevation-de-la-base-de-l-encolure.html

-------------------------------------------------------

 

      retour a l'acceuil : http://www.equi-midi.fr/

 

A SUIVRE

 ------------------------------------------------------------------------
  • La série des DVD (J.d'Orgeix) : http://www.jumpingvideo.com

     Nathalie d'Orgeix: ses stages (e.mail : orgeix@infonie.fr 

    ----------------------------------------------------
    A lire: "Dresser c'est simple" de J.d'Orgeix  (Belin)

    "Les MAINS et autres non-dits de l'équitation" de J.d'Orgeix (Belin)

    "Angles et rythmes" chez Robert Laffont

    "Mes victoires et ma défaite" (édition du Rocher)

     "Ils ont dit..." de Nathalie d'Orgeix chez Lavauzelle

    -------------------------------------------------------- 

Repost 0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 11:43

GIOTTOII

Consulter l'article No 26

:26)-B.Duhamel..son école..ses élèves..L'influence J.d'Orgeix cliquez ici  

  pour faire connaissance avec Bernard Duhamel et Delphine Lestavel (monitrice D.E du centre équestre de La Coste à Albi (Tarn) 

  (http://ecuriedelacoste.blogzoom.fr) 

ci-dessous...quelques CSO et CSI parmis tant d'autres .... 

avec Bernard Duhamel disciple depuis toujours de Jean D'ORGEIX    

 

  --------------------------------------------------- 

Le Gd Prix de la ville de PAU (2001) 

  Bernard Duhamel décide de mettre 3 chevaux dans ce Gd Prix A1 (140/145);...

  Sur 33 partants seuls 3 chevaux sont sans fautes.... Il gagne avec GRENELLE V (sf de 7 ans)... il est 2ème avec GIOTTO II (sf de 7 ans) et 4ème avec DESIR CHAMPEIX (ac 10 ans)...

Ses trois CHEVAUX dans les 4 premières places ! 

 

  
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
  Le Gd Prix du CSI de POMPADOUR ...Giotto II (HN)(2004) 
 
  Le barrage du Grand PRIX dans une ambiance de folie...
Très rare de voir un Gd Prix se dérouler dans une ambiance pareille ! 
Faumont, Gachignard et Duhamel sont au rendez vous..
 
 
B.Duhamel met deux secondes de moins que Gachignard, considéré comme un des cavaliers les plus rapides du circuit ...
 
Malheureusement, il accroche un oxer du bout de sa botte en voulant tourner ultra court...
Adieu la victoire...
Victoire qu'il avait obtenu deux ans auparavant avec Désir Champeix...(voir ci-dessous) 
Il termine néanmoins quatrième et meilleur chrono....

 

  --------------------------------------------------------

  (2002) Gd Prix de la ville de POMPADOUR....Désir Champeix (ac HN)

 

 

 

Un barrage de rêve pour le "styliste" qu'était Désir Champeix (ac HN)...

Tout "semble facile" de la part de Bernard Duhamel sur ce talentueux étalon...

Il gagne ce Grand PRIX sans avoir l'air de forcer outre mesure !

 

 

 

 

  

   ----------------------------------------

   CSI de BLAYE ..Giotto II (sf HN) Grenelle V (sf)

 

 

14 Juillet... (ci-contre)  Le CSI de BLAYE (Gironde) est renommé pour sa situation au milieu des douves et fortifications mise en place par VAUBAN..
Outre le Gd prix international,la nocturne est remarquable par l'illumination du chateau et des remparts qui entourent le terrain de concours...

Le feu d'artifice qui cloture est splendide 

Bernard se classe dans les épreuves de vitesse avec Grenelle V....Il est sans faute dans le Gd PRIX avec Giotto II mais fait une erreur de parcours au barrage..il est éliminé 

 

 

Un parcours de GIOTTO II (ci-contre) lors d'un cycle classique 6 ans (en 2000), étalon des Haras Nationaux sous la selle de B.DUHAMEL
Giotto II sous la selle de Bernard est troisième des 6 ans a la finale de Fontainebleau...
Depuis le couple a remporté de tres nombreux classements et victoires en CSO et CSI¨...  

 

 

 

 

-------------------------------------------------------------------

 

  GIOTTO II..le punch   DESIR CHAMPEIX..le style

 

Une compilation des deux étalons du haras de RODEZ au style sur les barres tellement différent, confiés a B.Duhamel dès leur 4 ans et dressés pour l'un et l'autre pour plus de 10 ans de compétitions a haut niveau ensembles (CSO A1 et CSI**)...dans ces mêmes concours Bernard amenait deux ou trois autres chevaux toujours travaillés par lui.     

 
 

  ----------------------------------------------------------------

 

Le Gd PRIX du CSI de BARCELONE (Espagne)

 

B.Duhamel gagne la A1 et se classe dans le Gd PRIX avec Désir Champeix (ac HN)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   ----------------------------------------------------------

 

  Le CSI ** de CASTRES

GIOTTO II (SF/HN) 11 ans au CSI** DE CASTRES (Gd PRIX 145/150) sous la selle de Bernard DUHAMEL ..

 

 Aucun sans faute sur ce parcours sauf Gilles Bertrand de Balanda sur CROCUS...Bernard est a un petit 4 pts du bout des sabots...dommage, il pouvait barrer avec ce qui se faisait de mieux en France a cette époque...et qui sait ??? 
 
GIOTTO II est entré aux écuries de B.Duhamel a l"âge de 4 ans...3ème a la finale des 6 ans classiques a Fontainebleau avec Bernard comme cavalier....Plusieurs victoires et classements en CSO/A1 et CSI...

 

  ------------------------------------------------------------------

 

Le CSI d'AIX en PROVENCE... 

 

 

J'ai choisi  de montrer quatre cavaliers de l'équipe de France et B.Duhamel pour ce CSI important (150) sur six obstacles dont le triple...

C'est filmé au ralenti..

les cavaliers "équipe de France" sont Gilles Bertrand de Balanda...Jean Marc Nicolas...Philippe Léoni et Aldrick Chéronnet !

 

Bernard Duhamel sur GIOTTO II se classe dans le grand prix et gagne la A1 (140)

 

  -----------------------------------------------------------

 

le CSI de MARMANDE (2003)  

Vainqueur et classé dans plusieurs épreuves de ce CSI, B.Duhamel, avec ses deux juments :

"Inès de la Parra" (sf 7 ans)...

Grenelle V (sf 9 ans)..

.avec Daïdou de Pipoga (sf 12 ans) 

et l'étalon Désir Champeix (ac/HN 12 ans)

Il termine "meilleur cavalier du concours" 

Les juments et l'étalon sont entrés dans ses écuries a l'âge de 4 ans et travaillés par Bernard et Delphine Lestavel (monitrice aux écuries de La Coste)....

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La place me manque pour ajouter tellement d'autres CSO et CSI montés durant cette époque...en alternance avec les concours classiques jeunes chevaux (4..5 et 6 ans) dont Bernard était a cette époque un spécialiste avec un taux de classements avoisinant les 70 à 8o%  

--------------------------------------------------------------       

RETOUR sur le site: http://www.equi-midi.fr/           

 ------------------------------------------------------------------------

 

La série des DVD (J.d'Orgeix) : http://www.jumpingvideo.com

 Nathalie d'Orgeix: ses stages (e.mail : orgeix@infonie.fr

Les cahiers de dressage de Nathalie: cliquez ici  23)-Les stages de Nathalie d'Orgeix (1)..ses cahiers de dressage  

----------------------------------------------------
A lire: "Dresser c'est simple" de J.d'Orgeix  (Belin)

"Les MAINS et autres non-dits de l'équitation" de J.d'Orgeix (Belin)

"Angles et rythmes" chez Robert Laffont

"Chevalier d'aventures" chez Belmond 

 "Ils ont dit..." de Nathalie d'Orgeix chez Lavauzelle

-------------------------------------------------------- 

 

 

 

 

 

  
 

 

Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 17:11
TOULOUSE-81.jpg

"La PARADE DU CHEVAL" (ci contre)programmée a l'hippodrome de LA CEPIERE vit le jour en 1981 grace a l'opiniatreté de Jean COUGUL alors maire de Vigoulet d'Auzil.
Vigoulet d'Auzil dont le centre équestre fournira la plus grande partie de l'assistance bénévole et qui permit la réussite de cet évènement...

Evènement qui annonça ceux de 82...83 et 84 (déplacés alors au PARC desEXPOSITIONS de TOULOUSE en "in door")

La réussite  du concours de 1981 fut instantanée....Pierre Jonquières d'ORIOLA, médaillé d'Or Olympique et champion du monde participera au concours et lui donnera ses lettres de noblesse..

Dominique BENTEJAC, plusieurs fois sélectionné pour les olympiades ainsi que les régionaux B. BOGLIO..XavierCAUMONT et sa magnifique jument "Mini-Pech", propriété de J.Claude SALLE  membre éminent de l'organisation ..Pierre COUGUL et son élève Vincent BERTHET qui lui, fera partie de l'équipe de France de CCE seront parmis les plus connus...
Pierre DURAND futur médaille d'Or Olympique fut aussi de la fête.

Charles CARDE, président de la ligue d'Aquitaine et père de CHristian CARDE, écuyer au Cadre Noir et champion de France de dressage fut le président du concours.
  
TOULOUSE 82
 
 
camion-C17.jpg  1982....premier concours Hippique a être organisé au parc des expositions de Toulouse..
Il permit avec celui de 83, au même endroit, la réussitte de 84 dont nous vous entretenons plus loin...
 
J'avais la chance d'être en affaire, de par ma profession avec un des plus importants fabicants de "Jeans"  de l'époque : C17...Il fut intéressé par notre projet de concours hippique et devint un de nos meilleurs sponsors...
 
CAMION-c17-couleur.jpg
Pendant 3 semaines, le samedi, nous débarquions 8 chevaux de club , prétés par le centre équestre de VIGOULET d'AUZIL sur la place du Capitole à TOULOUSE (centre ville)  et accompagnés par 12 voitures anciennes d'une association avec qui nous avions pris contact, nous sillonnions les grandes artères de la ville a grand renfort de déclarations tonitruantes issues de puissants micros pour annoncer ce CSO...
  
   Quelle aventure...d'autant que je pense que nous n'avions pas toutes les autorisations necessaires pour ce défilé de la part de la mairie mais couvert par une assurance que j'avais contracté !  
  
cavaliers-c17--2-.jpg
 
  ------------------------------------------------


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
le CONCOURS HIPPIQUE deTOULOUSE (1984) fut au Parc des Expositions  l'évènements majeur cette année là dans notre ville..

 Apres celui de BORDEAUX,
le CSO de TOULOUSE fut le plus important de France, toute catégorie confondue (d'après la revue I"nformation Hippique" de l'époque), par le nombre de spectateurs... par la qualité des cavaliers en présence... par la participation du CADRE NOIR de SAUMUR et l'organisation de l'AUDI MASTERS  ... mais aussi par l'équipe organisatrice que nous formions, dévouée corps et âmes a son bon déroulement...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
      (ci-contre..un clic sur la flèche) Concours Hippique de Toulouse  présenté par TF1 (1984)
 
ll fut aussi le théatre de ce qui était a l'époque la plus grande manifestation équestre de saut d'Obstacles : "l' AUDI-MASTER" ..
 Un Gd PRIX consistant a mettre en scène les quatres meilleurs cavaliers de l'annèe, dont le Champion de France, dans une "tournante" (épreuve demandant a chaque cavalier de faire le tour sur son propre cheval puis sur la monture des trois autres)

De plus, la ligue Midi-Pyrénées ayant offert son mur de Puissance, considéré alors comme un des plus beaux du circuit, cette épreuve connut un énorme succés ..
Elle fut remportée par P.Delaveau a 2m15 sur Pythana...
 Il y eut cette année là, la demi-finale de la Coupe de France de sauts d'Obstacle qui se courrait entre plusieurs grandes villes de France                                                                      
 
  -------------------------------------------------------------

On peut s'étonner du succés obtenu par le Concours Hippique de TOULOUSE dès sa 3ème édition" indoor" mais la tradition équestre de notre ville supporte une traine de plus de trois siècles et demi..
En effet, peu de gens le savent mais c'est a TOULOUSE que la première école d'équitation a vu le jour:                              
Dès 1616, les Capitouls décidèrent d'y créer une école d'équitation...Un manège fut implanté sur un terrain communal entre les deux portes de Mongaillard et la direction en fut confiée a un écuyer dont les appointements se montaient a 300 livres.
Apres un an de pratique d'exercices militaires en open,l'on fit construire un manège couvert de 23,40 m. de long sur 10,80 de large.

Dans cette académie, puisque académie c'était, les jeunes toulousains, en plus de l'art équestre, s'initiaient aux armes, aux mathématiques et même a la musique...
Toulouse fit vite des envieux et en 1618 l'écuyer PLUVINEL proposait de créer un étavilles de Paris, Poitiers,Bordeaux
 
TOULOPUSE 84
  Il fallut attendre 1640 pour que l'expérience fut reconduite et c'est a Montpellier que les Etats du Langudoc établirent une institution du même type que celle de Toulouse sous le vocable "Académie de Province" et avec monopole exclusif... 
Ce monopole n'a pas entravé la bonne évolution de l' Académie d'équitation de Toulouse dont le 12 avril 1784 le directeur offrait au public toulousain la première course de chevaux...

L'ancètre de la "Société des courses de Toulouse" qui reçut cette appellation n'avait plus qu'a suivre son bonhomme de cheminnau grés des décénies et de l'évolution des sports équestres...H.C.-V
  --------------------------
 
 
  Ce fut le PARC des EXPOSITIONS de TOULOUSE qui acceuillit la Concours Hippique de Toulouse édition 1984 dans les 3 halls couverts (E/F et G) sur une superficie de 18.000 m2...

Le CADRE NOIR présenta son Carrousel Samedi et Dimanche soir conduit par le colonel Francois Sourdeau de Beauregard, écuyer en chef.

              



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CADRE-NOIR-capitole.jpg
 
Le grand évènement du concours de TOULOUSE 84 fut avec la participation du CADRE NOIR le Grand Prix AUDI MASTERS qui a l'occasion d'une "tournante" met en scène les quatres meilleurs cavaliers de l'exagone...
Ceux ci doivent faire un tour avec leur propre cheval et ensuite avec chacun des chevaux des trois autres participants.
 Le principe de la "tournante" (inventée par J.d'Orgeix et Gudin de Vallerin) est également celui qui prévaut tous les 4 ans pour désigner le Champion du Monde
 

 
 
 
(ci-contre) nous entrons dans l'envers du décor...
 
Nous pénétrons a l'intérieur du concours et nous cotoyons les plus grands journalistes de l'époque (Y.Mourousi entre autres, presentateur du JT) ainsi que les personnalités du SHOW-BIS et du cinéma (PH.Noiret...Julien Clerc...) sans oublier le maire charismatique de Toulouse D.BAUDIS qui remet la coupe au vainqueur du Gd Prix de la ville de Toulouse P. DURAND sur JAPPELOUP, futur médaille d'Or Olympique et Président de la FFE...
  
  ------------------------------
La finale de la tournante du "Masters Audi" à Toulouse fut remporté par Fréderic COTTIER vidtorieux d' Eric NAVET au barrage...
Mais la grande vedette de la soirée fut FLAMBEAU (cheval féderal sf) qui n'a commis aucune faute avec chacun des quatres cavaliers...
Le Gd Prix de la ville de Toulouse fut remporté par Pierre DURAND sur JAPPELOUP (futur champion Olympique)...  
------------------------------------------------------------------
 

  ci dessus: Marcel Alric et Henri Daffos en conversation avec Phillipe Noiret...
 
Quelques chiffres
Plus de 500 cavaliers(ières) inscrits sur les 3 jours (matinée et soirée)
Plus de 11.000 spectateurs sur l'ensemble des trois jours....5247 spectateurs payants....3600 places assises....(Le spectacle a guichets fermés Samedi et Dimanche soir)...Un bar restaurant intérieur de plus de 200 couverts (traiteur Bénac de Rieux Volvestre)

Dotation du concours: 297.960 Frs....Recette: 345.650Frs...
Radios et Télévisions: TF1...France Inter..FR3 ...Antenne 2..Sud Radio...
128 pages imprimées sur 56 journaux en France....
--------------------------------------------------------
 
 
 
 
 



 
 
                                                                                                             
 
 
                                                                                                                                                                                                                      
boglio
 
comite-cso-toulouse.jpg

TOULOUS 84

                                            
  roziers
PhotoCSOtoulouse-2.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DURAND
PhotoCSOtoulouse.jpg
 
 
texte7.jpg 
  
texte6.jpg 
 
 texte-1.jpg
 
texte8.jpg 
 
 wagram.jpg
ci dessus..Aux salons du Wagram a Toulouse pour la préparation du CSO de TOULOUSE avec M.M J.Couderc..R.Barrieu.. M.Alric..H.Daffos..M.Girardeau (adjoint au maire de Toulouse) et Ch.de la GARDE (Directeur des courses La Cépière)
 
 -----------------------------------------------------------------------------------
RETOUR sur le site: http://www.equi-midi.fr/  

----------------------------------------------- 
Repost 0

Présentation Du Blog

  • : www.equi-midi.fr
  • www.equi-midi.fr
  • : Réflexions sur 49 années passées sur ou a coté des chevaux....Un programme de travail en deux parties (11 chapitres) élaboré pour l'éducation du poulain "pour un dressage en vue de l'obstacle" (d'inspiration d'Orgeix)...Des articles spécifiques pour un meilleur emploi du cheval... 95% des videos (soffad) me sont personnelles..5% a www.jumpingvideo.com
  • Contact