Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 00:22

 

Tout d'abord, quelle est la base essentielle, incontournable de la légèreté?

C'est un cheval qui jamais ne cherche à tirer, ne s'appuie sur la main...Autrement dit, c'est un cheval qui, quelle que soit son allure, se soutient de lui même et ne cherche jamais a modifier ni cadence ni vitesse...

 Les rênes du cavalier sont ce que j'appelle "fluides"...elles pourraient être flottantes sans que cela ne fasse changer quoi que ce soit a l'allure et l'équilibrage du cheval (J.d'Orgeix.."Dresser c'est simple" chez Belin)

 

-----------------------------------jaquet 8

 

 Bizarre cette attitude pour expliquer "la légèreté" ?... (vidéo extraits de stage) 

 Et pourtant, c'est l'exacte démonstration de l'indépendance totale des aides supérieures sans aucune perte d'un "contact" le plus léger possible de la part du cavalier(ière) avec la bouche du cheval...

...Indépendance des aides, conséquence d'un centre de gravité dans la verticalité des étrivières (solidité en selle et liant)

C'est un cheval "décontracté" parce que n'ayant besoin d'aucun "appui" sur le mors...juste le "contact" l'incitant a se tenir seul  pour se déplacer.... 

Une vingtaine de stagiaires ont procédés a cet apprentissage dans l'art de "communiquer" avec leurs chevaux ou poneys, dans toute les éventualités qui pourraient se présenter a eux et sans que ceux ci n'en soient dérangés en aucune manière...

 Bien entendu, ce n'est qu'une leçon ou le geste est exagéré pour mieux sentir ...au fur et a mesure de la maitrise des cavaliers(ières) dans ce domaine les mains reprendrons leur place initiale (poste de contrôle..au dessus de la bouche du cheval..bras et avant bras faisant un angle droit)...Mais Nathalie met bien l'accent la dessus !

Je vous laisse a vos réflexions sur ce sujet...

                                                                                                                                     

 

---------------------------------------------

 

Réflexion... 

      "Merci a Nathalie de nous permettre d'assister à un tel spectacle. C'est un vrai bonheur de voir ces cavalières, malgré leur jeune âge, communiquer si agréablement avec leur poney.

Toutes paraissent confortables sur leur monture sans aucune notion d'effort et avec une position à cheval que nombre de cavaliers d'expérience envieraient. 

De ce fait, les poneys (en particulier l'un d'entre eux) se déplacent en équilibre suffisamment reculé et visiblement décontractés. 

Pas d'épreuve de force entre les cavalières et leur poney ni de monture coincées par des aides coercitives. Les rapports ne sont pas conflictuels entre les cavalières et leurs poneys mais davantage fusionnels. On en redemande volontiers.

Quelle chance ont ces jeunes cavaliers de pouvoir profiter d'une instruction aussi enrichissante et efficace.

Espérons qu'une telle qualité d'instruction puisse se propager dans la France entière". D.Durand 

 

------------------------------------- 

  

                    
 
Beaucoup de gens pensent qu'un cheval tendu est celui qui s'appuie sur le mors en tendant les rênes, alors que la tension musculaire est absolument indépendante des rênes.
Le cheval en liberté, qui trotte comme un seigneur, la queue en l'air, n'est-il pas tendu?
Quand il est monté, le cheval doit prendre l'appui que vous voulez bien lui faire prendre et non prendre l'appui que "lui" veut prendre, soit sur une rênes soit sur les deux.
----------------------------------------
 

(ci dessus)..élévation de la base de l'encolure..abaissement des hanches pour engagement des postérieurs..mains au dessus de la bouche du cheval et fixes..rênes fluides sans appui de la part du cheval (extrait de stage)

--------------------

  "Un cheval qui soutient son encolure et engage l'arriere main est par cela même léger et il est forcement tendu. Vous pouvez le manier soit dans la descente de main complète (dans le vide, si l'on veut)... soit en gardant un contact constant et infiniment léger avec la bouche." Colonel Danloux.

 
A noter la définition de l'appui selon le général Decarpentry : " l'appui doit être rendu aussi léger que possible et rapproché au plus prés du simple contact, qui ne doit jamais être perdu.
                                                                             
                                                            --------------------------------------------------------
 
 
 
La rêne fluide (ci dessus)c'est la rêne qui ne pèse a la main que par son propre poids, qui n'est JAMAIS tendue et reste néanmoins au contact de la bouche du cheval...
----------------------------------------
Je pense qu'on peut parler de "légèreté" et "d'équilibre" de la part de cette cavalière et de sa monture en regardant le vidéo ci dessous....
 
Rênes fluides...mains au dessus de la bouche du cheval ...jambe a la sangle..buste droit.... la cavalière attend le saut car la jument est, dans la zone d'abord en équilibre sur les hanches et ne s'appuie pas le moins du monde sur son mors...
 
 
-----------------------------------------------------
Réflexions:
 
 Sur le plan technique, j'ai réalisé que l'application avec succès des principes de J.d'Orgeix ne nécessitait strictement aucun appui. Que l'infime contact...
Le cheval doit constamment céder à l'appui des doigts sur les rênes, et ne jamais résister.
 
Le cavalier ne doit JAMAIS avoir la moindre contraction que cela soit du buste ou des jambes....Très longtemps je suis monté avec  appui constant . Grave erreur!! Il faut aller jusqu'au bout du bout pour accéder à cette équitation pratiquement idéale.
 
Ce qui m'a énormément surpris, c'est qu'un tel niveau de légèreté conduit à une impulsion incroyablement accrue. Plus besoin de Jambes ...
 
Alors que beaucoup de personnes, dont je faisais partie, pensent que la légèreté risque de conduire à l'extinction du mouvement en avant, la perte de l'impulsion...C'est en fait ce qui se passe quand la main contractée vérouille et tire....
Sinon avec une main habile, la légèreté au contraire réveille l'impulsion et simultanément favorise la soumission. 

La "tension" CONTINUE des rênes, MEME TRES LEGERE, c'est monter avec le frein à main serré en permanence et donc nécessité de jambes plus actives qui contractent le cheval et donc celui-ci s'appuie davantage.
Le cercle vertueux est rompu, le cercle vicieux est entamé.
 

                               -----------------------------------------------------------------------------

 

 
Vidéo Ci dessus...Un poulain débourré l'année de ses 4 ans après seulement quatre mois de travail...
Nous avons voulu aller plus loin dans notre quête de la légèreté, dans l'absence de tension sur les rênes, seulement un contact ne correspondant qu'a l'indication du chemin a suivre...
 
Nous avons cherché une preuve du bien fondé de cette instruction (tellement décriée par l'enseignement fédéral) en inscrivant  le poulain sur un parcours de 70 cms au bout de seulement quatre mois de travail avec pour impératif de la part du cavalier de ne l'aider en aucune manière et de ce fait de faire le parcours rênes "fluides" et souvent "longues" c'est a dire abandonnées...
 
Je vous laisse juger par vous même du résultat !
 
Pour le reste, des actions de mains sur des rênes FLUIDES (jamais tendues) sur ce poulain mais travaillé selon les principes de J.d'Orgeix...
 
 Principes de légèreté (entre autres) axés sur:
 
1) La décontraction de la ligne du dessus par l'obtention de la cession de nuque et mobilité de la mâchoire sur une nuque le point le plus haut...gage d'une parfaite disponibilité musculaire de la masse ..
 
2) le "relevé de son avant main" sans le tenir dans cette attitude, en le gardant seulement tel quel...
 
  3) en parallèle, le travail en "incurvation d'encolure avec report de poids sur l'épaule exterieure" pour engager les posterieurs sous la masse et abaisser les hanches...
 
et cela de façon extrêmement progressive et réfléchie...notre but étant:
"le poulain se tient pratiquement SEUL, sans l'aide de la main...
 
---------------------------------------
 
"Un cheval de course qui prend un canter genereux mais sans chercher à gagner à la main est tendu...s'il lutte pour aller plus vite, il tire, et c'est tout. La qualité de la "tension d'un cheval" ne se juge en aucune façon au degré de tension des rênes...La tension des rênes n'en est pas même un signe obligatoire."  (jean Saint fort paillard)
 

 "c'est seulement en laissant les chevaux libres et non en les tenant que la reussite est obtenue." (Général Decarpentry)

 

"Lorsqu'on verra qu'il porte beau et qu'il est léger à la main, qu'on se garde bien de le chagriner, de le presser, mais qu'on le caresse au contraire et qu'on cesse le travail : de la sorte, comptant à l'avenir en être bientôt quitte, il prendra plus volontiers la position qui semblera devoir le délivrer". Xénophon (426-355 avant J.C.). 

 --------------------

 

Revenir a l'acceuil http://www.equi-midi.fr/ 

 

A SUIVRE                              

---------------------------------------------------

           

La série des DVD (J.d'Orgeix) : http://www.jumpingvideo.com

 Nathalie d'Orgeix: ses stages (e.mail : orgeix@infonie.fr       

----------------------------------------------------
A lire: "Dresser c'est simple" de J.d'Orgeix  (Belin)

"Les MAINS et autres non-dits de l'équitation" de J.d'Orgeix (Belin)

"Angles et rythmes" chez Robert Laffont

"Mes victoires et ma défaite" (édition du Rocher)

 "Ils ont dit..." de Nathalie d'Orgeix chez Lavauzelle

-------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by daffos (soffad) - dans Légèreté et équilibre
commenter cet article

commentaires

louis vuitton replica 05/06/2015 05:09

Interesting info, do you know where I can find similar information?

replica belts 05/06/2015 05:09

I would like to thank you for the efforts you have made in writing this article.

replica louis vuitton 05/06/2015 05:09

Very good stuff with good ideas and concepts, lots of great information and inspiration, both of which we all need.

Serret 28/11/2011 21:52


Bonjour Henri! j'avais le lien de votre site quand on s'est croisé sur le forum de cheval annonce.


je n'allais plus trop sur ce forum jusqu'à ces derniers jours (mauvais temps météo oblige!) où je me suis rendue compte de votre disparition!


je ne sais pas pourquoi vous êtes parti du forum. Mais je voulais juste vous remercier de m'avoir fait connaitre Jean d'Orgeix. Même si je suis une inculte quant à la locomotion du cheval, et
aussi à l'intérêt de muscler, ou mettre sur la main,...un cheval, j'ai beaucoup apprécié le livre que vous m'avez conseillé "dresser c'est simple". 


je suis juste maintenant perdue! hihi (je ris jaune)


car je ne sais plus quoi penser! certains disent qu'il faut muscler, d'autres non,.. du coup étant cavalière de loisir (balade,attelage) je travaille mon trait comtois léger dans la douceur pour
ne pas forcer sur tel ou tel muscle! oui je sais cela parait débile! mais je ne sais pas trop comment et à quelle fréquence travailler telle ou telle chose..


si vous avez une réponse à celà je suis toute ouie!


 


merci encore pour votre clairevoyance sur le forum!


et encore désolée de ne plus vous y trouver!

soffad 28/11/2011 23:19



Bonjour...je ne suis pas un spécialiste de l'attelage et donc ne vous conseillerais pas sur ce point...Par contre rien ne vous empêche de "travailler" gentiment votre cheval car le physique que
ce soit pour un cheval ou un humain est synonyme de "bonne santé"...


Je crois que le livre que vous avez lu "Dresser c'est simple" devrait pouvoir vous aider utilement peut être aussi mon site peut jouer son rôle pédagogique...


Je suis autant que vous désolé d'avoir demandé la suppression de mon compte sur CA..mais c'est un autre débat...


Merci pour l'intérêt que vous portez a mes propos..si je peux vous ête utile, n'hésitez pas Cordialement H


 



Présentation Du Blog

  • : www.equi-midi.fr
  • www.equi-midi.fr
  • : Réflexions sur 49 années passées sur ou a coté des chevaux....Un programme de travail en deux parties (11 chapitres) élaboré pour l'éducation du poulain "pour un dressage en vue de l'obstacle" (d'inspiration d'Orgeix)...Des articles spécifiques pour un meilleur emploi du cheval... 95% des videos (soffad) me sont personnelles..5% a www.jumpingvideo.com
  • Contact