Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 09:13


Le reculé est la gymnastique la plus efficace pour apprendre au poulain a abaisser ses hanches...
a la condition de démarrer et continuer avec une flexion de la nuque et surtout avec un poulain reculant DROIT...

Reculer DROIT est plus qu'important avec le souçi d'avoir la DECONTRACTION (cession de nuque..mobilité de la machoire) !

Au début, se contenter d'un pas de reculer et même "d'une seule INTENTION de reculer"...

Attention a l'acculement qui est le fait d'un cheval qui n'accepte pas de reculer et qui est forcé par le cavalier a le faire  
 
Il  peut se passer quelques temps avant que le cheval (poulain), pour se débarrasser de cette tension demandée par le cavalier, esquisse un SIMPLE MOUVEMENT en arrière..
 
Il faut alors lui faire comprendre que c'est ce que nous voulons...et alors LACHER TOUT et recompenser beaucoup..quelques pas  en avançant rênes longues et on recommence...
Il faut se contenter de tres peu au début...

 
Tres important, ne pas demander a un poulain en début d'éducation le reculer apres un temps de repos...Le demander dans cette circonstance aurait le plus souvent pour seul effet l'acculement néfaste au plus haut degré 

C'est un mouvement qui demande, tres paradoxalement, une importante "mise en avant"...

Par contre, une fois assimilé par le cheval, il faut reculer tres souvent de quelques pas...et plus tard, de plusieurs dizaines de mètres !

Tous les grands chevaux de CSO/CSI reculent 30 /40 m et plus a l'allure d'un pas énergique !!
-----------------
Pour obtenir LE RECULER, il y a deux écoles...soit a l'arrêt avec des mains FIXES..une tension ferme sur la bouche avec des mains autrement positionnées que pour la cession de nuque (établir une différence marquée avec la demande de cession de nuque) et demander au cheval, avec les jambes, de se porter en avant...

Soit, par l'élévation des mains, relever l'encolure du cheval et donc de sa base (le garrot) ce qui fera refluer du poids sur l'arrière main et incitera au "reculer"...dans ce cas, nul besoin de jambes ...
c'est de loin celle que je préfère  quand le cheval "sait" déjà reculer !

Le reculer est sans conteste l'exercice No1 pour l'abaissement des hanches et le report de poids sur l'arrière main, a condition bien sûr, qu'il soit effectué DROIT  et demandé apres avoir obtenu la cession de nuque et mobilité de la machoire !
  
Tout l'intérêt du reculer est qu'il fait refluer son poids de l'avant vers l'arrière en reculant son centre de gravité...Il amène donc sa masse par sa retro version "au dessus" de ses postérieurs...au lieu que ce soit les postérieurs qui s'avancent sous la masse ...  tres grosse différence !
 
  
.
Nous recommandons même de faire faire au cheval habitué a cet exercice plusieurs foulées de reculer au même titre que n'importe quel autre mouvement  durant toutes les séances de travail !

Je peux assurer que quand on a habitué un cheval a reculer droit... car c'est là la condition siné qua non d'un reculé... tout devient facile pour le cheval ....

C'est impressionnant de voir la vitalité et la force qui se dégage d'un cheval qui recule bien...
Par contre, il ne faut pas transiger sur la qualité de cet exercice quand on l'apprend au cheval...

C'est au début de son éducation que le cheval fait des efforts en reculant...mais ce sont des efforts, a mon avis, plus  psychique que musculaire...
 
On s'adresse plus particulièrement au cerveau du cheval dans cette demande puisqu'on le met dans la position adéquate et on le laisse "réfléchir"...on lui laisse la responsabilité de sa décision...
"On me demande de me mouvoir mais la porte est fermée..mais peut être que vers l'arrière ??"
Chez lui, ce n'est absolument pas naturel et tant qu'il ne se rend pas compte de la facilité du mouvement s'il est exécuté DROIT (j'y reviens)...il renacle a l'executer, mais des qu'il a compris ça devient pour lui une allure NATURELLE...

C'est plus facile de renvoyer son poids sur l'arrière main en reculant qu'en le faisant dans le mouvement en avant...
du moment qu'il ne s'accule pas, c'est a dire du moment qu'il ACCEPTE de reculer

Renvoyer son poids vers l'arrière en avançant c'est antinomique, paradoxal...par contre le faire en reculant cela semble quand même plus logique...et les postérieurs sont agéablement surpris de ne pas avoir a propulser une masse qui,alors, vient  dans le sens d'une marche ...a reculon!

 

Le reculé exécuté tres souvent, sur deux ou trois pas, par le cavalier avant de s'élancer pour son parcours d'obstacle n'a d'autre but que de mettre son cheval sur les hanches..apres avoir sollicité la cession de nuque et l'avoir obtenue !

Je suis navré que si peu de cavalier(ière) aient si peu de considération pour le "reculer" en terme d'exercice de travail...et même que certain l'utilise en forme de punition..
Combien de fois il m'arrive de voir des cavaliers mécontents de leurs chevaux les faire reculer a toute vitesse pour les punir.....c'est dramatique puisque c'est certainement le meilleur moyen pour reporter le poids sur les hanches et avec la plus grande facilité...
Alors lui faire détester cet exercice ???
                                      
Un cheval qui sait reculer le fait le plus simplement du monde...aussi facilement que de se mouvoir en avançant et sans pratiquement aucune aide du cavalier
il fait "naturellement" ce qu'on s'ingenie a lui faire faire avec toute les difficultés qu'on connait : le report de poids mais surtout L'ABAISSEMENT DES HANCHES...

 

------------------------------------------------------------------------------------------ 

 

 

Le "reculé" version Didier VIRICEL instructeur a "l'Eperon de Pin Balma" (31)

______________________________________ 

 

Réflexion sur l'exercice du reculé: http://lesecuriesdutriskel.wifeo.com/contact.php 

 --------------------------------------------------------

 

"Le reculer régulier constitue un des moyens les plus efficaces pour le dévloppement de la flexibilité du rein et de l'arrière main...Général Decarpentry

Le reculer doit être une allure normale et habituelle...Jean d'Orgeix


--------------------------------------------------

Tout ce qui précède est une façon de faire expérimentée et réfléchie...elle ne condamne aucune autre méthode sérieuse...elle offre un choix délibéré et propose quelques réflexions que nous pensons utiles !

-------------------------------------

Retour sur le site: http://www.equi-midi.fr/

 

 ------------------------------------------------------------------------

 

La série des DVD (J.d'Orgeix) : http://www.jumpingvideo.com

 Nathalie d'Orgeix: ses stages (e.mail : orgeix@infonie.fr

 Les cahiers de dressage de Nathalie: cliquez ici  23)-Les stages de Nathalie d'Orgeix (1)..ses cahiers de dressage  

----------------------------------------------------
A lire: "Dresser c'est simple" de J.d'Orgeix  (Belin)

"Les MAINS et autres non-dits de l'équitation" de J.d'Orgeix (Belin)

"Angles et rythmes" chez Robert Laffont

"Chevalier d'aventures" chez Belmond 

 "Ils ont dit..." de Nathalie d'Orgeix chez Lavauzelle

-------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jessica 04/04/2010 19:09



J'apporte ma contribution à l'interrogation de base, comment avez vous appris/apprenez vous/exectutez vous le reculer.

Pour ma part, rien de bien différent de la majorité des intervenants. Sur les chevaux que je n'ai pas eu l'occasion de découvrir à pied, je pose une barrière avec des mains soutenues qui disent
non devant, je sollicite au souffle de la botte un mouvement, et j'attend que mon cheval trouve une solution adaptée à ma demande. La condition indispensable par contre, c'est un arret droit, si
possible carré, avec un cheval dans l'impulsion détendu de la tete à la queue, et surtout disponible dans sa tête. Normalement, ils ne tatouillent pas longtemps avant d'esquisser le geste tant
attendu... Si on a bien préparé le terrain, en étant à sa place, le cheval n'a pas 36 options, et comprend rapidement que la solution la plus disponible facilement est de reculer.

En fait, je rend "évident" pour mon cheval ce mouvement.

A pied, j'apprend également le reculer. Si je prend l'exemple de mon 4 ans, je peux lui demander un reculer droit n'importe ou dans le manège en l'encadrant par une gestuelle appropriée. C'est un
exercice que j'ai inclus dans son débourrage à pied au même titre que les transitions en longe, que l'arret... bref, pour moi, il est indispensable que le cheval connaisse ce mouvement.

C'est selon moi une très bonne gymnastique, qui pratiquée intelligement élargit les possibilités physiques du cheval. Et tant pis si c'est désuet ;) Jessica



Présentation Du Blog

  • : www.equi-midi.fr
  • www.equi-midi.fr
  • : Réflexions sur 49 années passées sur ou a coté des chevaux....Un programme de travail en deux parties (11 chapitres) élaboré pour l'éducation du poulain "pour un dressage en vue de l'obstacle" (d'inspiration d'Orgeix)...Des articles spécifiques pour un meilleur emploi du cheval... 95% des videos (soffad) me sont personnelles..5% a www.jumpingvideo.com
  • Contact